Invitation à:

Un voyage photographique et poétique. 

Dans cet espace sûr et sacré qu'est notre imagination, les champs des possibles peuvent croître en toute simplicité.

 

Aiguisons notre focale sur les beautés à nos pieds ou sous notre nez.

Touchons ou effleurons une corde en nous afin d'ouvrir nos perceptions.

Mère nature foisonne de détails, ré-enchantons nos sens et notre environnement révélera sa beauté effervescente.

 

Les images :

Univers se composant de paysages minimalistes, souhaitant amener à une forme de contemplation, de respiration.

 

Tous les clichés de la série "chimères de sable" sont pris au même endroit (nord Soustons-Landes) pendant les très grands coefficients de marée basse. Cette cartographie de patterns éphémères a commencé en mars 2015 lors de vives eaux exceptionnelles (coeff. 119) et se poursuit à chaque coefficient supérieur à 90.

Pendant une heure ou deux apparaissent des dessins, des motifs, des figures, qui disparaîtront à tout jamais avec la marée montante. 

 

La série de photos "un proche lointain" est plus abstraite et a vu le jour dans une cuisine. Le contexte qui a motivé la naissance de cette série est la période du confinement.  J'ai commencé à prendre en macro le processus culinaire d'une recette, puis progressivement d'utiliser différents ingrédients alimentaires (oeufs, sauce soja, miel, lait, mélasse, présure, poche de vin..) pour créer un monde très proche (3 mètres carrés de ma cuisine) et pourtant lointain (univers spatial, intergalactique)

Le cosmos est comme une fenêtre collective où nos regards peuvent se tourner dans un même élan et dans un même amour. J'ai comme espoir que l'infini du ciel obscur représente le dénominateur commun à l'ensemble de l'humanité pour nous rendre conscients de ce magnifique vaisseau que représente la terre.

 

Les écrits :

Les poèmes sont sans verbe, pour expérimenter une nouvelle musicalité.

 

Bon voyage.